Savon au lait de chèvre
Les savons

Savon au lait de chèvre – Fleur de cerisier Japonais

Je vous présente mon savon saponifié à froid au lait de chèvre parfumé avec la fragrance fleur de cerisier Japonais.

Je n’en suis pas peu fière ! C’est le savon des premières fois. 1re fois pour le lait de chèvre et pour le beurre de cacao.


Le lait de chèvre va apporter douceur, hydratation et convient aux peaux les plus sensibles. Pour en savoir plus sur ses vertus c’est ici.

Comment je l’ai ajouté au savon ? Et bien j’ai remplacé la totalité de l’eau nécessaire pour la lessive de soude par des glaçons de lait, je les ai pesés, versé la soude en perle dessus et ensuite mélangés jusqu’à ce qu’ils fondent afin d’éviter de brûler mon précieux lait.

J’ai intégré également pour la première fois du beurre de cacao.

Et j’adore ça, je pense que je vais en mettre dans tous mes savons car il lui apporte de la brillance, une texture douce et c’est la première fois que je coule un savon le matin pour le démouler au soir !


Bon, revenons-en à nos mout…heu chèvres.

Le marbrage est assez simple à réaliser :

il faut tout d’abord diviser sa pâte en 2. La partie foncée pour 1/3 et la partie claire pour 2/3 de notre pâte.

Maintenant on incline le moule sur le côté le plus long en plaçant un bouquin, un bouchon une cuillère ou n’importe quoi qui servira de cale.

On prend notre pichet contenant la pâte à savon plus foncée et on mixe jusqu’ à avoir une trace plus ou moins épaisse style mayonnaise et on le coule le long du côté penché du moule. Ensuite à l’aide d’une cuillère on va y faire des trous et des bosses. On peut maintenant remettre le moule à plat.

A présent nous allons faire notre ligne dorée. Pour cela place le mica dans un petit chinois ou une boule à thé et on saupoudre notre savon avec. Il ne faut pas en mettre de trop sinon les deux couches de savons risquent de ne pas tenir.

Courage , c’est bientôt fini ! Il reste juste à couler la pâte claire par-dessus, vaporiser d’alcool pour éviter la cendre de soude et patienter jusqu’à la découpe !


La composition :

Olive 45%
Coco20%
Karité brut20%
Cacao brut10%
Ricin5%
  • Surgraissage à 7% en test car le lait de chèvre apporte aussi du gras mais je ne sais pas à quelle hauteur
  • Le lait de chèvre remplace la totalité de l’eau de ma lessive
  • Micas rose et or, colorant liquide rouge et dioxyde de titane
  • Fragrance à 5%
  • Température lessive à t° ambiante et huiles à 50°

Si cet article t’a plu et que tu ne veux pas rater le prochain n’hésite pas à t’abonner !?

N’hésite pas à commenter ou à poser tes questions. Bonne bulles et à bientôt.?

Pour savoir comment fabriquer ses savons saponifiés à froid c’est par ici.

2 Comments

  • Paraire

    Bonjour, il me semble que le dioxyde de titane ne soit pas très adapté pour un savon naturel.
    Il ya un risque de cancérogéneses.
    Bonne continuation.

    • Savonnette

      Bonjour Paraire et bienvenue sur mon blog.
      Le dioxyde de titane est effectivement controversé mais vous pouvez très bien l’exclure de la recette et remplacer les micas par des poudres naturelles comme la spiruline, le cacao, la manjishta, etc…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous!

Si vous ne voulez rater aucun article c'est par ici !?
 
%d blogueurs aiment cette page :